mardi 12 juin 2007

8 commentaires:

May a dit…

Courage, je t'envoie plein d'ondes positives pour t'aider à tenir le coup, et surtout ne focalise pas sur les étourderies, c'est comme ça, de petits moments où ton esprit s'échappe. Ce n'est pas très agréable, j'en conviens, mais sûrement nécessaire pour que tu gardes le cap...

Del4yo a dit…

Fais attention a toi, c'est dangereux le stress. J'ai du m'arreter de travailler quelques mois a cause de ca. Prends quelques minutes par jour pour decompresser, c'est super important, du temps pour toi ca aide a etre la pour les autres ensuite, non?

Bientot les vacances?

Plein de bomnnes ondes depuis la Californie!

Rodrigo a dit…

Oi, achei teu blog pelo google tá bem interessante gostei desse post. Quando der dá uma passada pelo meu blog, é sobre camisetas personalizadas, mostra passo a passo como criar uma camiseta personalizada bem maneira. Até mais

art.truK a dit…

si tu trouves 2 min..qq chose t'attend sur mon blog..
courage! bientôt les vacances!

art.truk a dit…

puis-je considérer que la photo de la prairie et de l'arbre est une réponse à ma question ?? m autorises-tu à l utiliser ?
dernière ligne droite pour toi, courage!

Moune a dit…

oh je suis désolée de ne t'avoir pas répondu.
Oui bien sur tu peux l'utiliser. Je voulais t'en trouver une plus jolie, mais ma vie mouvementée a repris le dessus!
Comme tu dis: c'est la dernière ligne droite.

valoupette a dit…

Je comprends bien et j'ai vécu ce mois de juin un peu de la même façon, côté maman qui, en plus de ses activités, a suivi les trois lézards dans leurs sorties et tout ce qui va avec ! Inscriptions, réunions pour mon futur CP, spectacles pour toutes les activités...Lundi, je cours encore pour aller chercher les cadeaux des super-maîtreses ! Parce qu'elles le valent bien !
Alors bonnes vacances, bon repos !

Uhbnji a dit…

Comme cela doit être agréable de pouvoir se reposer ans un endroit aussi beau et calme. J'ai l'impression de sentir d'ici la bonne odeur de l'herbe, le souffle du vent sur ma peau et d'entendre les insectes et les oiseaux qui doivent peupler ce petit coin de paradis. J'espère que tu auras bientôt l'occasion de t'y reposer.